Yves Klein, Compte-rendu de l'exposition "Vitesse pure et stabilité monochrome" chez Iris Clert, en collaboration avec Jean Tinguely, 1958

scroll to top