Yves Klein, "Tableaux et sculptures de feu", ca. 1960

Tableaux et sculptures de feu


C’est en 1955 que j’aie présenté pour la premiere fois des tableaux de Feu.

tout de suite j’ai pu constater les immenses possibilités de cet élément Ultra Vivant. Si tout ce qui change lentement s’explique par la vie, tout ce qui change vite s’explique par le Feu.

Mon premier tableau de Feu était une surface de Feux de Bengale aux Flammes Bleues.

La durée visible : une minute. Le lecteur, illuminé visuellement, emportait sa vision dans le souvenir. mais non dans le passé. car l’impression affective, l’image sensuelle de la plaque de Feu devenait

de plus en plus présente et grandissante dans la mémoire visuelle. autant dire que la durée d’une minute plus la sensation de Vitesse immobile du Feu supprimait la phénoménologie du Temps.
scroll to top