Expression de l'univers de la couleur mine orange (M 60), 1955

  • Expression de l'univers de la couleur mine orange
    Pigment pur et résine synthétique sur carton monté sur panneau
    95 x 226 cm
"À ce sujet, je crois qu’il serait amusant que je raconte comment je fus refusé au Salon des Réalités Nouvelles en 1955, ça ne manque pas de saveur et c’est bien en rapport avec ce point-là. (...)
Ma mère, bien connue de tous les membres du Comité du Salon, ses confrères, reçoit alors un extraordinaire coup de téléphone d’une de ces personnalités dont je ne peux ici citer le nom, bien sûr, et la conversation se résume à ceci : 
« Vous comprenez, ce n’est vraiment pas suffisant tout de même ; alors, si Yves acceptait au moins d’ajouter une petite ligne, ou un point, ou même simplement une tache d’une autre couleur, nous pourrions l’accrocher, mais une seule couleur unie, non, non, vraiment ce n’est pas assez, c’est impossible ! » 
Comme je refuse catégoriquement d’ajouter quoi que ce soit, je reçois une seconde lettre le lendemain matin, très polie et courtoise cette fois, mais toujours très ferme et dont je ne citerai que le dernier paragraphe, absolument incroyable d’esprit totalitaire : « Nous serons heureux, une autre année, si, considérant les choses comme je vous les ai dites, vous vous décidez à exposer avec nous dans la mesure où, ayant vu notre salon, vous verrez la possibilité d’accorder votre effort avec le nôtre. » …
Bref, la dictature en plein, dans un Salon qui se targuait d’être largement ouvert à toutes les tentatives, idées, et recherches les plus avancées."
Yves Klein, extrait de « L’aventure monochrome : l’épopée monochrome », 1960, Le dépassement de la problématique de l'art et autres écrits, Beaux-Arts de Paris, 2003



scroll to top