Yves Klein contre C. G. Jung

Ribettes, Jean-Michel
  • Yves Klein contre C. G. Jung
    La Lettre volée, Bruxelles, Belgique, 2003
    ISBN : 2-87317-196-0
Ce livre est une réponse au Feu au cœur du vide (2002) de Pierre Restany. Tourner le dos à l’obscurantisme, délivrer le peintre monochrome des oripeaux ésotériques où il est enseveli depuis quarante ans et lui consentir le bénéfice d’une nouvelle vie, tel est le point de départ. Pour contredire aux obscures exégèses jungiennes, les propres déclarations de l’artiste condamnent absolument l’occultisme. Avec une constance et une sincérité qui ne souffrent aucune ambiguïté, ses écrits refusent l’obscurantisme et les sectes, réfutent le spiritisme, repoussent l’alchimie, rejettent le nihilisme. Loin de la doxa et de la négativité qui font écran aux significations de son art, il est montré que Klein n’opte que pour la lumière, pour la sensualité, pour la chair.
scroll to top