• S_022_Web_2017

Œuvre, 1957

Sculpture tactile

"Les sculptures tactiles – Elles ne furent pas exposées, je ne sais plus trop pourquoi d’autant plus que j’en avais beaucoup parlé. C’étaient des boîtes percées de deux trous munis de manchons. L’idée était de pouvoir passer les mains jusqu’aux coudes par ces manchons et toucher, palper la sculpture à l’intérieur de la boîte sans pouvoir la voir. Je crois maintenant que si je n’ai pas exposé ces boîtes c’est que j’avais très vite atteint une telle extrémité de perfectionnement de ces sculptures tactiles que j’ai cru bon d’attendre un peu. Cette extrémité était tout simplement le fait de placer dans les boîtes des sculptures vivantes telles que de beaux modèles nus, aux formes très rondes évidemment. C’était un peu prématuré à l’époque, j’aurais eu la police sur le dos tout de suite ; aujourd’hui par contre, ce n’est pas dit que je ne présente pas ces sculptures tactiles hyper-sensibles au public très prochainement."
Yves Klein, extrait de "Remarques sur quelques œuvres exposées chez Colette Allendy", Le Dépassement de la problématique de l'art et autres écrits, Beaux-Arts de Paris, 2003
Référence S 22
Technique Boîte en bois, divers objets à l'intérieur
Dimensions 141.5 x 49.5 x 50cm